Étoile de 1 m de Soheila Sokhanvari et Jflemay

 
Previous
Next
Play
Pause
  • L’étoile brillant de par sa projection vidéo interne
  • L’étoile réfléchissant la lumière ambiante comme un miroir
  • L’étoile brillant de par sa projection vidéo interne
  • L’étoile brillant de par sa projection vidéo interne
  • L’étoile réfléchissant la lumière ambiante comme un miroir
  • Détail de l’étoile brillant de par sa projection vidéo interne
  • Détail de l’étoile brillant de par sa projection vidéo interne
  • Détail de l’étoile brillant de par sa projection vidéo interne
  • Détail de l’étoile réfléchissant la lumière ambiante comme un miroir
  • Détail de l’étoile brillant de par sa projection vidéo interne
  • Détail de l’étoile brillant de par sa projection vidéo interne
  • Détail de l’étoile brillant de par sa projection vidéo interne
  • Détail de l’étoile réfléchissant la lumière ambiante comme un miroir
  • Les artistes Soheila Sokhanvari et Jean-François C. Lemay avec l’étoile
  • Jean-François assemblant l’étoile au bureau de Jflemay
  • Détail du projecteur interne
  • Détail des raccords imprimés en 3d, des vis et de l’écran de projection

Étoile de 1 mètre de Soheila Sokhanvari et Jflemay

Durée Commencé et achevé en 2022
Client artiste Soheila Sokhanvari
Client galerie Kristin Hjellegjerde Gallery
Architecte Jflemay Architecture et Design, Jean-François C. Lemay
Fabricant Jflemay Architecture and Design
Photographe Toutes les photos © Jflemay Architecture et Design

Durant l’été précédant l’ouverture de l’exposition de Soheila Sokhanvari intitulée “Rebel Rebel” au Barbican Centre à Londres, la galerie Kristin Hjellegjerde commanda à Jflemay la création d’une réplique d’un mètre de l’Étoile de 3 mètres apparaissant dans cette exposition. Soheila et Jean-François collaborèrent à nouveau afin de livrer cette réplique à échelle réduite.

Une oeuvre d’art combinant l’expertise technique de Jean-François et la vision de Soheila, l’Étoile se présente sous deux aspects. Dans le noir, elle brille comme un joyau; à la lumière ambiante, elle reflète comme un miroir. Elle est éclairée à l’intérieur par une projection numérique d’extraits du cinéma iranien entre 1936 et 1979, montrant les actrices qui furent à cette époque les étoiles de l’Iran.