Chalet écologique au lac La Salle, Québec

 
Previous
Next
Play
Pause
  • Vue préliminaire de l’intérieur du chalet
  • Nouvelle vue de la salle de séjour et cuisine
  • Vue depuis le terrain en hiver
  • Vue depuis le terrain en été

Chalet écologique au lac La Salle

Val-Morin, Québec, Canada

Projet en cours 2020 —

Client privé

Architecture: Jflemay Architecture et Design

Génie structurel: Poincaré Experts-Conseils

Génie mécanique: Pageau Morel et Associés

Consultant LEED: Écohabitation

Le Client acquit un terrain boisé de 1.2 hectares sur un versant du lac La Salle à Val-Morin souhaitant y construire un chalet écologique profitant des vues et de l’ensoleillement sud.

Nous fûmes sélectionés pour concevoir le chalet en janvier 2020 avec un cahier des charges incluant trois chambres à coucher, trois salles de bain et un garage séparé. Le Client désirait que le chalet soit construit en bois d’ingénierie revêtu de pierre, coiffé de toits verts et certifié LEED.

Nous avons conçu ce projet durant trois années. Les offres de divers entrepreneurs s’avérèrent dépasser le budget du Client, dont les besoins avaient entre temps évolué. En avril 2023, nous avons défini un nouveau cahier des charges: deux chambres, une salle de douche, une grande salle de séjour – cuisine et aucun garage.

Nous avons conservé un des deux pavillons du projet initial, réutilisant sa structure en bois d’ingénierie et la prolongeant afin de loger toutes les pièces sur un étage. Le projet simplifié rencontre plusieurs demandes du cahier des charges d’origine: une structure en bois massif, un toit vert accessible et une certification écologique.

L’accès au site est en voiture, par le haut du terrain en pente vers le lac. Nous avons donc placé le chalet dans le haut du terrain, près du stationnement et bénéficiant de la vue en altitude. On approche du chalet par l’arrière. Là, un pont mène au toit vert, qui devient un balcon-belvédère avec vue panoramique sur le lac.

L’entrée du chalet est sous le pont et ainsi protégée de la pluie et la neige. De la même façon, le prolongement du toit protège la maison des rayons du soleil méridional. L’entièreté du mur sud est une porte coulissante donnant sur un deuxième balcon, celui-ci en porte-à-faux dans la forêt.

À l’intérieur, un poêle à bois fait de tuiles émaillées, de type autrichien dit « kachelofen », chauffe le chalet en hiver sans jamais devenir brûlant au toucher. Les murs sont alignés avec les grandes poutres de bois. À l’extérieur, la maison est revêtue de cèdre sans traitement, qui perdra tranquillement sa couleur au gré de l’environnement sylvestre.